La A perd ses nerfs et 3 points précieux, la B toujours aussi solide

4 février 2013 - 15:06

Alors que la victoire lui tentait les bras, l’équipe première n’a pas su garder son calme et s’est inclinée 2-3 face à une équipe de Chassenard/Luneau qui a su profiter de faits de jeu favorables et de la fébrilité de son adversaire en deuxième mi-temps pour l’emporter.

 

Tout avait pourtant commencé de la meilleure des façons pour les lusignois puisque dès la première minute de jeu, le gardien visiteur captait une tête de Romain Lecomte avant de relâcher la balle dans les pieds de Mathieu Fradin qui n’avait plus qu’à la pousser au fond (1-0). 5 min plus tard, Brice Lamoureux lançait Mathieu Fradin en profondeur qui, en s’aidant légèrement du bras, s’ouvrait le chemin du but pour aller de nouveau battre le portier adverse d’une frappe croisée (2-0). Malgré ces deux buts d’avance, les lusignois s’exposaient au jeu adverse et il fallait une belle parade de Benoit Duret pour retarder l’échéance. Malheureusement celui-ci ne pouvait rien sur une frappe lobée à l’entrée de la surface qui terminait sa course sous la barre (2-1).

En deuxième période, les lusignois se laissaient endormir par le faux rythme de leurs adversaires et perdaient le fil du match en s’énervant bêtement contre les décisions arbitrales. Antoine Lamouche avait pourtant la balle de break au bout du pied, mais son tir passait à quelques centimètres du montant droit. C’est finalement Chassenard qui parvenait à égaliser après s’y être repris à trois fois pour pousser le ballon au fond des filets (2-2). Ils allaient même prendre l’avantage quelques minutes plus tard sur un coup-franc à l’entrée de la surface qui ne laissait aucune chance à Benoit Duret (2-3). Les lusignois ne se décourageaient pas pour autant et Andy Maucolot, puis Antoine Lamouche eurent chacun l’occasion de remettre les deux équipes à égalité mais sans succès.

La situation allait encore d’avantage mal tourner dans le dernier ¼ d’heure lorsque Nicolas Rollot était averti une seconde fois pour contestation et laissait ses partenaires à 10. Dans la foulée, le coup-franc d’Alexis Cava trouvait Christian Epinard au deuxième poteau dont la reprise ne laissait aucune chance au gardien visiteur. Alors que tout le monde pensait à l’égalisation de l’espoir pour l’USL, le juge de touche de Chassenard levait son drapeau pour signaler un hors-jeu imaginaire. Après avoir dans un premier temps validé le but, l’arbitre revenait sur sa décision pour suivre l’avis de son assistant et refuser l’égalisation malgré les protestations lusignoises. Complètement désabusés par cette décision, les lusignois ne réussirent plus à inquiéter le portier adverse et manquaient même de perdre à nouveau leur sang froid en fin de rencontre.

Cette défaite risque de laisser des traces à tout point de vue et oblige désormais à regarder en priorité derrière au classement. Il est avant tout nécessaire de ne plus rééditer ce genre de performance et corriger certains comportements qui pénalisent tout le groupe.

 

 

L’équipe réserve poursuit elle son bonhomme de chemin en deuxième division et a de nouveau décroché une probante victoire 1-0 face à Beaulon (B). Les joueurs de Régis Guichard ont fait preuve d’une grande solidarité puisqu’ils ont évolué à 10 pendant près de 40 min.

D’entrée de jeu les lusignois imposaient une forte domination sur leurs adversaires et se montraient dangereux devant les buts beaulonnais, mais Stéphane Bach, Maxime Vasseur ou encore Antoine Pérot ne parvenaient pas à cadrer leurs frappes. Ils allaient enfin être récompensés à la ½ heure de jeu lorsque Maxime Vasseur, profitant de contestations des visiteurs pour ne pas avoir rendu le ballon, passait en revue toute la défense et allait tromper le gardien pour ouvrir le score (1-0). Benoit Aumeunier, titulaire pour l’occasion dans les buts lusignois, se montrait impeccable à deux reprises en gagnant son face à face puis en détournant un coup-franc qui prenait le chemin de sa lucarne, pour préserver l’avantage de son équipe.

Dès le retour des vestiaires, les affaires se compliquaient quelque peu suite à l’expulsion de Jackie Barbier pour une faute en position de dernier défenseur. Malgré cette infériorité numérique, les réservistes n’ont pratiquement pas été inquiétés au cours de la seconde période et ont tenu bon jusqu’au coup de sifflet final. Ils conservent la tête de leur poule avec 3 longueurs d’avance sur leurs poursuivants.

 

 

Chez les jeunes :

 

Samedi après-midi, les U18 n’ont pas réussi à s’imposer contre l’entente Molinet/Coulanges. Alors qu’ils menaient de deux buts suite aux réalisations d’Henri Laloi et Jérémy Makarski, les visiteurs ont réduit la marque sur pénalty avant de profiter d’une erreur défensive pour égaliser. Dans les arrêts de jeu, Julien Vasseur pensait marquer le but de la victoire mais celui-ci était refusé pour un hors-jeu limite. Score final 2-2.

 

Dans le même temps, sur le terrain annexe, les U13 ont essuyé une nouvelle défaite 3-1. Ils ont réagi trop tardivement alors qu’ils étaient déjà menés de 3 buts. C’est Willem Besson qui a réduit le score en seconde période.

 

 

Poussins : Le plateau de Bessay avait bien débuté pour les jeunes lusignois mais a dû être annulé en raison de trop mauvaises conditions atmosphériques et un terrain devenu complètement impraticable au fil des minutes.

 

Commentaires

+