La A sévèrement battue, la B refait le coup avec réussite !

5 novembre 2013 - 17:49

L'équipe première a subit une cuisante défaite en s'inclinant 4-0 sur le terrain "atypique" de Monétay/Loire. Si le score semble totalement disproportionné au vu du faible écart entre les deux équipes et de la physionomie du match, le constat est néanmoins que l'USL enchaîne un deuxième lourd échec d'affilée.

Une nouvelle fois, le manque criant d'efficacité offensive qui fait défaut depuis quelques matchs, aura été fatal aux lusignois, incapables de concrétiser dans leurs temps forts. Après une entame de match plutôt brouillonne des deux équipes, celles-ci se créaient par la suite chacune deux très grosses occasions. Les locaux rataient par deux fois la cible en face à face avec Arnaud Lépron, alors que côté lusignois, Mathieu Fradin et Brice Lamoureux butaient à tour de rôle sur le très bon gardien monétois. La tête piquée de Brice Lamoureux manquait aussi de puissance pour tromper le portier adverse. Ainsi, au coeur de la domination lusignoise à la demi-heure de jeu, c'est pourtant Monétay qui ouvrait le score. Sur un ballon joué dans le dos de la défense lusignoise, la frappe de l'attaquant était repoussée dans les pieds d'un de ses partenaires qui se montrait le plus prompt pour conclure (1-0). Lusigny se créait une dernière occasion avant la mi-temps mais le gardien détournait encore une belle frappe de Simon Naltet avant de jaillir dans les pieds de Fred Morette qui avait suivi. 1-0 à la pause.

Au retour des vestiaires, les visiteurs pourtant décidés à inverser la tendance, allaient être punis par deux fois en 5 min. Dans un premier temps sur une action similaire au premier but (long ballon dans le dos de la défense conclu par un beau lob), puis sur une percée individuelle au cours de laquelle le joueur dribblait toute la défense, gardien compris, avant de marquer dans le but vide (3-0). Comble de la  malchance lusignoise, Arnaud Lépron se blessait gravement au genou sur ce but et devait céder sa place à Benoit Aumeunier dans les cages. Par la suite, les locaux géraient tranquillement leur match face à des lusignois résignés qui ne montraient plus grand chose. Le gardien sortait encore une frappe à bout portant de Brice Lamoureux, puis sur le corner suivant, la tête de Mathieu Fradin rasait de peu le montant. Dans les arrêts de jeu, les lusignois buvaient le calice jusqu'à la lie en encaissant un quatrième but sur une frappe lointaine contrée... Score final 4-0 et un match à oublier au plus vite pour l'USL.

A l'heure actuelle, l'équipe fanion occupe une inquiétante 8ème place (provisoire en attendant le match contre l'Etoile à rejouer le 8 décembre). Il sera impératif de faire le plein de points lors du prochain match à domicile.

 

 

Quelques kilomètres plus loin, l'équipe réserve a connu un scénario bien différent sur la pelouse de Coulanges. Et le moins que l'on puisse dire c'est que les matchs se suivent et se ressemblent pour les hommes de Régis Guichard qui ne s'arrêtent plus de gagner. Le match a encore été très spectaculaire et le suspense au rendez-vous jusqu'au final favorable aux lusignois.

La rencontre démarrait sur un rythme infernal où les deux équipes ne se laissaient aucun répis et allaient concrétiser chacune de leurs opportunités offensives. D'entrée de jeu, Lusigny ouvrait le score mais les locaux égalisaient rapidement. Le scénario se répétait à deux autres reprises mais à chaque fois Coulanges réussissait à revenir à la marque. A peine 25 min de jouées et le score était déjà de 3-3 ! Juste avant la mi-temps, l'USL parvenait à incrire un quatrième but qui lui permettait de virer en tête à la pause (4-3).

En seconde période, les lusignois, auteurs d'une grosse débauche d'énergie lors du premier acte, peinaient à trouver leur seconde souffle et se faisaient malmener par leurs adversaires, mais parvenaient cette fois à éviter que les locaux n'égalisent. Le but de la délivrance allait finalement être inscrit en contre et sceller le succès lusignois sur le score fleuve de 5 buts à 3. Dylan Lamarque, auteur d'un doublé sur corner direct et sur pénalty, Julien Vasseur et Maxime Vasseur sont les buteurs du jour.

L'équipe réserve poursuit ainsi son parcours quasi parfait et reste co-leader de sa poule.

 

Commentaires

+