Fins de matchs fatales aux équipes lusignoises...

26 novembre 2014 - 18:34

Les équipes séniors ont connu un scénario similaire ce dimanche en s'inclinant toutes les deux dans les dernières minutes de leur rencontre, perdant ainsi des points précieux pour leur objectif respectif.

En déplacement sur le terrain du leader Monétay/Loire, l'équipe première réussissait une bonne entame de match et ouvrait le score par Antoine Pérot, mais Monétay égalisait peu après. L'USL reprennait l'avantage par Alexis Cava avant que les locaux ne reviennent de nouveau au score (2-2). Les lusignois pensaient ensuite avoir fait le plus dur en inscrivant un troisième but à l'heure de jeu grâce à Stéphane Bach, mais leurs adversaires recollaient auscore pour la troisième fois dans ce match (3-3). Alors que l'on se dirigeait vers un match nul plutôt frustrant pour les visiteurs, le pire allait se produire en fin de match. Simon Naltet commentait une faute en position de dernier défenseur et était donc exclu par l'arbitre conformément au règlement. Sur le coup franc suivant, un joueur de Monétay enroulait parfaitement son ballon qui trompait un Benoit Duret impuissant et permettait à son équipe de l'emporter (4-3). Après avoir mené à trois reprises dans cette rencontre, l'USL a finalement était trop naïve en fin de partie pour ne pas assurer l'essentiel. L'équipe fanion qui n'a plus gagné depuis trois matchs stagne au classement et devra l'emporter le week-end prochain pour terminer les matchs aller sur un résultat positif.

 

 

L'équipe réserve disputait quand à elle un match crucial pour sa survie face à son meilleur ennemi beaulonnais. Les lusignois se devaient de faire un résultat pour ne pas laisser s'échapper un adversaire direct au maintien. Comme lors de leurs dernières sorties, les hommes de Régis Guichard montraient un visage séduisant en début de match et étouffaient totalement leurs adversaires acculés dans leur camp. Toutefois, la réussite devant le but continuait de fuir les attaquants lusignois à l'image de Romain Lecomte qui ne cadrait pas ses trois tentatives de la tête. Et comme souvent ce sont les locaux qui ouvraient le score sur leur première offensive. Après avoir brillamment repoussé en corner une frappe lointaine, Jérémy Makarski manquait sa sortie sur le coup de pied de coin consécutif et échappait le ballon dans ses propres filets. Heureusement les visiteurs n'eurent pas le temps de gamberger, puisque deux minutes plus tard, la frappe anodine d'Antoine Chargros était bonifiée par une grossière faute de main du portier beaulonnais pour permettre l'égalisation des visiteurs (1-1). L'USL continuait alors sa domination sur le jeu, mais ne parvenait pas à la matérialiser au tableau d'affichage et rejoignaient les vestiaires sur ce score de parité.

En seconde période, ce sont des lusignois beaucoup moins mordants qui revenaient sur la pelouse, et la fatigue se faisant de plus en plus sentir la possession du ballon changeait nettement de camp. Ils se montraient alors incapables de s'approcher des buts adverses, au contraire des joueurs de Beaulon qui multipliaient les tentatives sur les buts lusignois. Et à force de subir, Lusigny allait finir par craquer sur un contre à 10 min de la fin (2-1). Les beaulonnais marqueront même un dernier but dans le temps additionnel pour porter la marque à 3-1 au final. Si le match nul était au moins envisageable à la pause, la défaite était finalement inéluctable au vue de la physionomie de la deuxième période.

Ce scénario catastrophe, qui rappelle étrangement celui vécu lors du dernier match à domicile, complique très sérieusement les chances de maintien de cette équipe qui se retrouve maintenant assez nettement décrochée au classement.


Commentaires

+