La A déroule, la B pas encore sauvée

18 mai 2015 - 18:09

L'équipe première a confirmé sa bonne forme du moment en s'imposant facilement face à Monétay/Loire (5-2).

Les lusignois ne tardait pas à se mettre en jambe et ouvrait rapidement le score grâce à Adrien Villette sur un centre de Brice Lamoureux (1-0, 10ème). Brice récidivait 10 min plus tard et servait cette fois Stéphane Bach pour le 2 à 0. Dans la foulée, il s'offrait à son tour un joli but d'une frappe enroulée dans la lucarne qui en perçait même les filets des buts visiteurs (3-0). Les visiteurs réduisaient le score sur corner juste avant la pause (3-1).

Au retour des vestiaires, l'USL continuait sa domination et allait de nouveau marquer par Adrien Villette (55ème) et Brice Lamoureux (65ème) qui s'offraient tous deux un joli doublé. Ce dernier n'était pas loin de réaliser le triplé mais sa frappe échouait sur le poteau. En fin de match, Monétay marquait un deuxième but anecdotique qui n'empêchait pas la belle victoire de l'USL 5 buts à 2.

Cette troisième victoire de rang permet à l'équipe fanion de consolider sa place sur le podium.

 

L'équipe réserve pensait quand à elle avoir assurer son maintien en arrachant le match nul à 90ème minute face à Beaulon (B). Mais compte tenu de la victoire de Gannay, elle devra attendre la dernière journée pour connaitre son sort.

Les lusignois avaient pourtant bien commencé en ouvrant le score dès le 1/4 h de jeu par Maxime Vasseur (1-0). Ce dernier était tout près du doublé 5 min plus tard mais frappe était trop croisée. La tête de Romain Lecomte sur un centre connnaissait le même sort. Faute d'avoir pu faire le break les réservistes s'exposaient au retour des visiteurs, ce qui arriva à la 30ème minute. Beaulon égalisait ainsi sur un but "casquette" consécutif à une mésentente entre deux défenseurs (1-1). La pause intervenait sur ce score.

En seconde période, les lusignois avaient plus de mal à garder le contrôle du ballon et ils allaient encaisser un deuxième but à l'heure de jeu sur un centre coupé de la tête (1-2). Les locaux cherchaient alors à tout prix à revenir à la marque mais butaient sur la défense adverse. Ils trouvaient finalement la faille à la dernière minute du temps réglementaire : Antoine Lamouche réalisait un une-deux avec Romain Lecomte et ajustait le gardien pour l'égalisation (2-2). Un résultat positif certes, mais malheureusement pas suffisant pour assurer mathématiquement le maintien qui se jouera donc dans deux semaines sur le terrain de Molinet.

Commentaires

+